,
Par · 6 May, 2020

L’outil SEMrush a récémment publié une étude sur le classement des 25 plus gros sites ecommerces français en terme de trafic organique.

Cette analyse est intéressante à prendre en compte en période de crise sanitaire. En effet, nous avons vu un boom des achats en ligne, mais en même temps des difficultés logistiques pour livrer les acheteurs.

Comment s’en sont donc sortis les principaux sites e-commerce de France ?

Résultats en nombre de visites (non uniques) sur le mois de mars 2020, en comparaison à Septembre 2019. A noter que le début du confinement en France a démarré le 17 mars 2020.

  • On garde le trio de tête, habituel depuis plusieurs mois (Amazon, Cdiscount puis Fnac)
  • Les sites de supermarchés ont largement vu leur trafic augmenter, avec +78% pour Auchan et +62% pour Carrefour. Exception pour E. Leclerc, qui n’a augmenté “que” de +28%
  • Les sites de marques éléctroniques ont moins évolué comme Samsung et Apple, les acheteurs ayant probablement freiné leurs achats sur ce types de besoins secondaires.
  • Intéressant de noter la croissance élevée de Boulanger sur le mois de Mars +86%

Changement de trafic organique (Desktop vs Mobile)

Autre point intéressant de cette analyse est le trafic généré selon le support : via desktop et via mobile.

Pour Amazon par exemple, le trafic mobile est 25% plus élevé que via ordinateur.

Ces chiffres seraient à comparer ensuite avec le taux de conversion. Peut être que les internautes cherchent via leur mobile. Puis font leur achat une fois tranquille chez eux via leur ordinateur.

Chevauchement d’audience

Enfin, autre analyse très intéressante à retenir.

SEMrush arrive à comparer si une audience d’un site visite aussi un site concurrent. Par exemple, Amazon et Cdiscount ont 40% d’audience en commun. Les visiteurs sont donc fortemetn intéressés par l’un ou l’autre site. On peut en déduire que ces 2 leaders du ecommerce sont fortement en concurrence car séduisent la même clientèle.

En revanche, avec la Fnac par exemple, le chevauchement d’audience est moindre. Ils touchent donc une clientèle davantage différente, et sont donc moins concurrents dans un certain sens.

Conclusion

Nous sommes habitués aux analyses de la Fevad pour estimer le trafic des leaders du e-commerce en France. C’est donc intéressant d’avoir aussi la vision de SEMrush, outil SEO reconnu mondialement (avc Ahrefs) pour analyser (entre autres) le trafic d’un site (payant et organic).

Le digital et donc le e-commerce vont donc largement “profiter” de la nouvelle Société qui est en train de se dessiner suite au Covid-19.

Pour obtenir plus d’informations sur la manière de lancer son e-commerce en 2020, remplissez le formulaire suivant

Partagez cela avec vos amis
Julien

Julien est le cofondateur de l'agence GradiWeb SAS et est en charge de l'accompagnement de tous nos clients.
Son expérience de presque 10 ans dans le Digital et notamment le e-commerce lui permettent aujourd'hui de jouer un rôle fondamental dans le succès de chaque projet.
En parallèle du bon suivi des clients, Julien intervient également sur tous les projets liés au webmarketing (publicité, emailing, réseaux sociaux, ...).

Cela peut vous intéresser

Articles similaires

Ecrivez un commentaire

Améliorer la qualité de nos articles pour mieux vous servir est notre objectif permanent. Vous êtes donc le/la bienvenue pour nous laisser un message avec vos doutes, opinions, suggestions ou même vos encouragements.

Ecrivez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Votre nom*
Votre site web
Vos commentaires*