Par · 16 juillet, 2018

Le SEO (Search Engine Optimization) désigne la manière d’optimiser un site, une page web ou une application pour les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, …). En français, on désigne le SEO par le terme de “référencement naturel”. Son objectif est d’améliorer la compréhension, la qualité, mais aussi la visibilité d’un site internet au sein des résultats des moteurs de recherche.
L’optimisation du référencement naturel sert à mieux se positionner et à mieux être évalué par les moteurs de recherche. Nous allons vous donner toutes les clés pour optimiser votre article de blog pour le référencement naturel (SEO). Nous ne parlerons pas dans cet article du référencement payant (SEA).

Nous avons divisé cet article en 4 parties:

  1. L’étude préalable à la rédaction de votre article,
  2. Comment produire un contenu pertinent et agréable à lire pour l’utilisateur,
  3. L’optimisation purement SEO pour Google
  4. Les actions post-publication.

Etude préalable

La recherche de mots clés

Avant d’écrire son article de blog il faut réfléchir aux mots clés sur lesquels on veut se positionner. Du choix de ces mots clefs dépendra le contenu de l’article. Il est important de prendre en compte 3 critères pour définir ses mots clés:

  1. La quantité du trafic généré par le mot clé (nombre de fois que le mot clé est saisi sur un moteur de recherche par les internautes),
  2. la qualité du trafic qu’il génère (adéquation entre votre contenu et les besoins des internautes)
  3. la convoitise du mot clé (la compétition sur un mot clé).

Plus de 91% des clics se concentrent sur la première page de la recherche Google, il est donc primordial d’arriver à se positionner sur la première page de recherche pour avoir de la visibilité.
Sur des secteurs très concurrentiels il est plus intéressant d’axer sa stratégie sur des mots clés élargis. Voici quelques exemples :

  • Si vous proposez par exemple des cours de guitare par internet sur Paris, il vous faudra vous positionner sur les mots clés “cours guitare online paris” et non sur “cours guitare” qui est beaucoup plus concurrentiel.
  • Si vous vendez des vêtements pour enfants, positionnez vous sur “vêtements pour enfants” et non sur “vêtements”.
  • Si vous êtes un magasin de chaussures situé à Toulouse, positionnez vous sur ”magasin chaussures toulouse” et non sur “chaussures”.

Le célèbre journaliste américain Chris Anderson explique bien cette théorie de La Long Tail, ou Longue Traîne en Français.

schéma de la théorie de la longue traine en référencement naturel

Si on se concentre sur des mots clés plus spécifiques, certes la quantité de trafic généré sera moindre mais la qualité du trafic sera excellente et il sera beaucoup plus facile de se positionner sur la première page de recherche Google.

Être cohérent dans ses publications

Google va regarder la cohérence du contenu de votre blog. Votre blog ne peut pas traiter une multitude de sujets différents sans aucun lien ni cohérence entre eux. Votre blog doit traiter des sujets pouvant se lier les uns aux autres. Vous devez être capable de créer un maillage interne cohérent en reliant vos articles. Ne cherchez pas à mettre des liens partout et sans cohérence dans votre article, car Google pénalise cette pratique et proscrit l’addition de liens sans pertinence.

Exemple, si vous êtes un organisme de cours à domicile et que vous souhaitez créer un blog traitant des sujets d’éducation, vous devez construire votre blog autour de problématiques globales puis vous pouvez approfondir chaque thème avec des articles plus spécifiques.
Ce qu’il ne faut pas faire dans ce cas c’est écrire des articles sur l’apprentissage du cerveau, puis sur le meilleur stylo pour les écoliers, puis sur la chaise de bureau la plus confortable pour étudier,etc.

Étudier la concurrence en France et à l’étranger sur votre marché

Il est important avant d’écrire un article de voir si le thème a déjà été traité auparavant. Comment le thème a t-il été traité, sous quel axe, avec quelle problématique? Les mots clés utilisés par vos concurrents sont-ils identiques à ceux sur lesquels vous souhaitez vous positionner?
Vous pouvez vous inspirer d’articles déjà existants en France ou à l’étranger pour essayer de traiter un sujet sous un axe nouveau, en essayant d’apporter des réponses nouvelles à vos lecteurs et d’apporter votre valeur ajoutée.
L’audit des articles de blog concurrents est aussi une façon de repérer la longueur des textes existants pour le moment. Si vous voulez vous distinguer, essayez de rédiger davantage de mots que les meilleurs articles positionnés sur Google. Par exemple, si la moyenne des 3 meilleurs articles concurrents est de 2000 mots, essayez de votre côté de rédiger 2500 mots. Ainsi, Google vous identifiera davantage.

Comment produire un contenu pertinent et agréable à lire pour vos lecteurs

Soigner le titre

Le titre doit être un savant arbitrage entre l’attrait qu’il va susciter chez l’internaute et le référencement. Le titre doit contenir un ou plusieurs de vos mots clés mais il ne doit pas délaisser l’aspect attractif.

Plusieurs types de titre sont possibles:

  • Le titre classique: “Comment faire”. Il répond à une problématique claire.
  • Des listes avec des chiffres: Les 10 raisons, les 10 règles d’or, les 10 points clés.
  • Des bénéfices dans le titre: Augmenter son CA, améliorez vos compétences, doublez votre nombre de clients en 3 mois.
  • Susciter la curiosité: « secret », « révélation ».

Le titre est d’autant plus important que c’est la première chose que voient les internautes lors d’une recherche sur Google. À vous donc de proposer le titre le plus accrocheur possible pour que votre article soit choisi en priorité.

exemple de titres dans recherche google

Vous pouvez consulter notre article sur comment rédiger des titres d’articles de blog performants.

Soigner l’introduction

L’introduction sert à présenter le contexte et à amener la problématique ou l’idée directrice de votre article. Elle doit permettre à vos lecteurs d’appréhender rapidement le thème de votre article et de savoir s’ils ont un intérêt à le lire. Il faut donc expliquer les bénéfices que vos lecteurs pourront retirer de votre article et susciter la curiosité. Il faut insérer vos mots clés dans votre problématique pour optimiser votre article de blog au SEO.

Soigner l’accroche pour attirer l’attention de vos lecteurs et inciter les gens à partager votre article. De nombreux internautes partagent des articles car ils pensent qu’ils peuvent être intéressants pour d’autres personnes (des connaissances).

Faire des paragraphes courts

Des paragraphes trop longs pourrait dissuader vos lecteurs de lire votre article. Il est donc conseillé de ne pas dépasser 200 mots par paragraphe pour laisser votre article respirer. Si vous avez beaucoup de choses à dire dans un même paragraphe, essayez de scinder votre paragraphe en deux en repensant votre plan. Une autre option possible est de positionner une image au milieu de votre paragraphe pour aérer le texte.

L’importance des images

Les images sont prépondérantes, elles vous permettent d’illustrer votre texte et rendent la lecture plus agréable. Une image bien choisie peut permettre à vos lecteurs de mieux comprendre un concept.
Vous pouvez choisir des images libres de droits sur des banques d’images dédiées à cela (gratuites ou payantes) :

Bien Nommer vos images

Google ne sachant pas lire vos images, il vous faudra renommer certaines sections pour qu’elles soient optimisées pour le SEO:

  • Renseignez la balise <titre> en décrivant brièvement votre image avec des mots clés.
  • Renseignez également la balise <alt> de votre image en y insérant une description car cela aidera les moteurs de recherche à comprendre votre image et permettra aux visiteurs qui n’ont pas pu charger l’image d’avoir une description de ce qui aurait dû s’afficher.
  • Privilégiez un nom de fichier en adéquation avec le contexte de l’image. (Le nom de fichier “Jean-Levis501-rouge.jpg” sera plus opportun que “SKU-14520.jpg”

Via le CMS WordPress, il est très facile de réaliser ces optimisations, sans intervention d’un développeur. Il suffit d’éditer chaque image au sein de votre section “Media”

emplacement wordpress pour qualifier la balise title et la balise alt

Au niveau du code, cela donnerait cela, via un autre exemple:
<img title="Construction rédaction titre fiche produit marketplace e-commerce" src="https://www.gradiweb.com/Construction-rédaction-titre-fiche-produit-marketplace-e-commerce.jpg" alt="Construction rédaction titre fiche produit marketplace e-commerce" title="Construction rédaction titre fiche produit marketplace e-commerce"/>

Optimiser le poids de vos images

Ceci sera précisé dans une section plus loin dans l’article.

Citer des sources

Citer vos sources donne de la crédibilité et du corps à votre article de blog. Un lecteur valorisera davantage votre article si celui-ci lui permet d’approfondir certains sujets qui l’intéressent. Mettre des liens vers des études et d’autres sites est donc positif car cela valorise la qualité de votre article.

Mais n’oubliez surtout pas de faire des liens vers les articles de votre propre blog. C’est la clé d’un bon article de blog optimisé SEO (technique du maillage interne, développée plus loin dans l’article). Les liens internes vous assureront de retenir votre lecteur longtemps sur votre site. Goggle en déduira que votre site propose du contenu pertinent et intéressant pour vos lecteurs et vous octoiera un bon référencement.

La longueur de l’article

Les théories sont variables sur le sujet: selon une étude americaine publiée par le site internet Medium, le temps maximum de lecture de votre article de blog ne doit pas dépasser 7 minutes.
L’attention du lecteur décroît ensuite progressivement et vos articles ne seront pas lus en entier. Cependant dans une logique pure d’optimisation SEO de votre article de blog, il est préférable de faire un article long.

Schéma: nombre de mots par article dans le top 10 des résultats de recherche Google

Les moteurs de recherche vont donner du crédit à votre article s’il fait plus de mots que les autres sujets traitant le même thème. N’hésitez donc pas à faire des articles de plus de 2500 mots pour votre article de blog optimisé SEO.

Produire un contenu qualitatif

Il ne faut pas faire un article de blog, juste pour faire du contenu supplémentaire. Si les moteurs de recherche se rendent compte que vos articles ne sont pas intéressants pour vos lecteurs ( que ceux-ci ne restent pas sur votre article de blog plus de 30 secondes), alors vous pénaliserez votre référencement naturel. Vous devez vous positionner en tant qu’expert sur un sujet et répondre aux attentes de vos lecteurs.
Vous pouvez juger de la pertinence de votre article en analysant le temps passé par un utilisateur sur vos articles (via Google Analytics), le nombre de commentaires en bas de page, le nombre de partages sur les réseaux sociaux, le nombre de visites, …

Pas de contenu dupliqué

Vous ne devez pas fournir de contenu dupliqué, car les moteurs de recherche pénaliseront votre référencement naturel. Le contenu dupliqué externe désigne le contenu appartenant à un autre site que le vôtre. Il s’agit de contenu volé ou réutilisé. Le contenu dupliqué interne quant à lui désigne les doublons présents au sein d’un même site.
On parle de “duplicate content partiel” lorsque seulement une petite portion du site est copié et de “duplicate content total” lorsque l’ensemble du site fait doublon.

Google a sorti l’algorithme Google Panda, qui permet de filtrer les bons et les mauvais contenus et notamment de vérifier si le contenu n’est pas volé ou dupliqué. Google pénalise ainsi le copier-coller internet et externe. Vous devez donc vous assurer de fournir un contenu unique à vos lecteurs. À savoir que même une simple reformulation trop proche d’un contenu initial pourra être perçue comme duplicate content par Google.
Source: https://www.thomascubel.com/duplicate-content-seo/

Optimisation purement SEO

Nous allons vous donner des conseils sur la partie un peu plus technique de l’optimisation SEO. Ces bonnes pratiques additionnées à celles que vous nous avons donné plus haut vous permettront d’améliorer de façon très significative le référencement naturel de votre article de blog.

La balise Title

La balise Title désigne le titre du document HTML. Vous la retrouvez sur une page de recherche Google.

exemple de balise title sur une page de recherche Google

Puis également sur l’onglet de votre navigateur.

balise title sur onglet de navigateur

La balise Title permet de décrire de manière généraliste le contenu d’un document. Cela permet aux moteurs de recherche de positionner et d’évaluer votre article de blog.

La longueur de la balise Title ne doit pas excéder 55 caractères pour ne pas être tronquée ou coupée dans les résultats de votre moteur de recherche.

Pour une optimisation SEO, votre balise Title devra comporter des mots clés relatifs au contenu de votre article de blog.

La META Description

La balise “META Description” permet de personnaliser le texte qui apparaît en dessous de votre URL. Elle permet aux internautes de savoir en quelques lignes de quoi parle votre lien. La balise “META Description” fait entre 150 et 155 caractères. Vous devez donc la compléter de la façon la plus optimisée possible en y intégrant vos mots clés. Si votre balise “META Description” est attractive et optimisée, elle sera une source de trafic et augmentera votre taux de clic (CTR).

exemple de balise meta description sur google

Si vous souhaitez détecter facilement la “META Description” de vos pages ou celles de vos concurrents, vous pouvez installer cette extension sur Chrome. SEO META IN 1 CLICK

balise meta description sur SEO META IN 1 CLICK

Si vous utilisez le CMS WordPress, vous pouvez installer ce module YOAST SEO qui permet, sans aucune intervention technique d’un développeur, de configurer l’ensemble de vos “META Description”.

A noter que si vous ne précisez pas de metadescrIpiton dans vos articles de blog (et de vos pages en général), Google affichera tout de même un texte issu de votre article. Mais ceci ne saurait être aussi optimisé que si vous l’aviez écrit vous-même.

L´URL

Les moteurs de recherche, ainsi que vos lecteurs sont attentifs à vos URLs. Les deux lisent vos URLs pour comprendre de quoi parle votre article et se renseigner sur le sujet de la page.
Il faut donc customiser vous même vos URLs en y insérant vos mots clés et éviter les URL générées dynamiquement. Les robots de Google sont programmés pour lire les tirets simples et non les tirets du bas. Pour optimiser vos URLs pour les SEO il vous faudra donc respecter cette règle.

Via le plugin Yoast (voir plus haut), vous pouvez facilement optimiser ce point. N’hésitez d’ailleurs pas à simplifier l’url (enlever les mots inutiles comme « le », « mon », « se »,…) en ne gardant que les mots clés stratégiques, tout en s’assurant que le titre reste tout de même compréhensible.

url customisée avec mots clés

Les balises Hn

Les balises de titre Hn (appelées “headings” en anglais), sont des balises servants à la hiérarchisation du contenu. Elles sont utilisées lors de la rédaction de contenu web pour indiquer les titres, sous-titres, paragraphes. Pour une optimisation SEO de votre article, ces balises sont essentielles puisqu’elles permettent de faire comprendre aux moteurs la structure de document et montrent la qualité rédactionnelle.

Il existe 6 balises Hn (H1,H2,H3,H4,H5,H6). La balise H1 sert en général pour le titre de votre article. Vous ne devez pas utiliser plusieurs balises H1, elle doit être unique. Les autres balises servent à hiérarchiser vos paragraphes et à structurer votre contenu. H1 spécifiant un titre très important et la balise H6 un titre peu important.

Par exemple dans cet article de blog, voici les balises:

<h1>Comment écrire un article de blog optimisé pour le référencement naturel (SEO)</h1> (unique dans votre document)
<h2>Etude préalable</h2>
<h3>La recherche de mots clés:</h3>
<h3>Être cohérent dans ses publications :</h3>
<h3>Étudier la concurrence en France et à l'étranger sur votre marché: :</h3>
<h2>Comment produire un contenu pertinent et agréable à lire pour vos lecteurs</h2>
<h3>Soigner le titre:</h3>
<h3>Soigner l’introduction:</h3>

Si vous utilisez un CMS WordPress, et que vous n’avez pas un bon niveau technique, pas de panique. Dans l’éditeur de texte, lors de la création de l’article, Titre 1 correspond à une balise <h1>, Titre 2 à une balise <h2>, etc.

Exemple de balise Hn sur WordPress

Pour vous aider à repérer les balises Hn de vos articles vous pouvez télécharger SEO META in 1 Click, une extension google Chrome très pratique.

Le liens internes et externes

Pour optimiser vos articles en référencement naturel, il est prépondérant de soigner le maillage interne de votre blog.

Le maillage interne désigne généralement le mode d’organisation des liens internes à un site web. Le maillage interne joue un double rôle. Il permet d’optimiser la navigation au sein d’un site et joue également un rôle dans le domaine du référencement naturel (SEO). Il ne faut pas abuser des liens internes mais il faut créer un maillage intelligent.
Vos articles doivent contenir des liens vers d’autres articles de votre blog, qui traitent en profondeur d’un sujet précis. Lier vos articles les uns aux autres est une donnée clé pour bien référencer votre blog, car plus un internaute navigue sur votre blog, plus les moteurs de recherche considèreront que le contenu que vous proposez est de qualité.

Les liens externes quant à eux désignent les liens qui redirigent vers une page externe à votre site. Si vous mettez un lien tel quel, les liens seront considérés «dofollow»: Cela signifie que le lien doit être suivi par les moteurs de recherche et donc pris en compte dans leurs algorithmes. Cependant il est possible de rajouter une balise sur vos liens «nofollow», pour dire à Google de ne pas suivre le lien et de l’ignorer. Ex: Si vous faites un lien vers un plugin intéressant pour vos lecteurs mais avec lequel vous n’avez aucune relation commerciale, ajoutez une balise «nofollow» pour ne pas que le moteur de recherche prenne en compte votre lien dans son référencement. Ceci évite aussi d’aller transmettre vos « jus SEO » (sujet traité prochainement) chez un autre site web.

<a rel="nofollow" id="cancel-comment-reply-link" href="/fr/techniques-indispensables-fiche-produit-performante-e-commerce/#respond" style="display:none;">Annuler la réponse</a>

Adapter le site pour les mobiles

Au niveau mondial, il y a de moins en moins de trafic sur ordinateur et de plus en plus sur mobile (+25% en un an sur mobile contre -20% pour desktop). Il faut donc absolument s’intéresser à la comptabilité mobile.
Adapter votre site pour mobiles est extrêmement utile pour le référencement naturel. Les Google bots (les robots d’indexations de Google) navigueront beaucoup plus facilement sur votre site.
Si vous écrivez vos articles sur WordPress, il y a une multitude de fonctionnalités qui vous permettront d’adapter vos articles pour les mobiles:

  • wp_is_mobile() : pour savoir si l’utilisateur utilise un appareil mobile (pour le rediriger ou changer le chargement des contenus)
  • add_image_size(). Pour adapter les images aux différents types d’écrans. Vous pouvez utiliser l’extension Ajax Thumbnail Rebuild pour régénérer toutes les miniatures et les tailles d’image.

Avec l’index mobile-first, Google donne un signal fort en donnant de plus en plus d’importance à la comptabilité mobile. Si vous voulez optimiser vos articles pour le référencement naturel, vous devez donc être attentif à la compatibilité de votre site pour mobiles.

Vous pouvez tester si votre site est bien adapté pour les mobiles en réalisant ce test d’optimisation mobile

Optimiser la vitesse de chargement des pages

La durée de chargement moyen d’une page est d’environ 3 secondes sur ordinateur et de 5 secondes sur smartphone. Google prend en compte la durée de chargement de votre page pour vous référencer. Une étude américaine a montré qu’Amazon pourrait perdre 1.6 milliards de dollars par an si leurs pages ralentissaient d’une seule petite seconde.

Ce qui impacte le plus le temps de chargement de votre page est la taille de vos images. Il est donc important d’optimiser le poids de vos images. Le chargement d’une image dépend de sa taille. Pour réduire le poids de vos images, vous pouvez utiliser https://tinypng.com/ qui compresse le poids de vos images sans pour autant en réduire la qualité. Si vous avez Photoshop, vous pouvez utiliser la commande “save for the web”; elle ajuste l’image pour une résolution web sans diminuer sa qualité.

Vous pouvez facilement tester la rapidité de votre site: gtmetrix, pingdom, Google Page Speed.

Si vous n’avez pas un développeur autour de vous capable de vous aider, et que votre site reste lent malgré tous vos efforts, vous pouvez faire l’acquisition de ce plugin qui permet généralement aux non initiés d’optimiser beaucoup de choses.

Actions post-publication

Mettre à jour vos articles

Il est très important de mettre à jour régulièrement ses articles de blog. Premièrement il faut repérer les liens morts/brisésé ( internes ou externes) et de les modifier. Ce sont les liens qui renvoient vers une page d’erreur sur le site de destination ou qui produisent un message d’erreur du navigateur si le domaine n’est pas accessible. Il existe des plugins vous permettant rapidement de repérer ces liens brisés. Vous pouvez télécharger gratuitement brokenlink Check.

D’autre part, mettre à jour vos articles vous permet d’ajouter du contenu intéressant à vos anciens articles de blog. Il peut s’agir de nouvelles études sur le sujet, de théories nouvelles ou tout simplement d’un complément d’information. Si vos lecteurs ont aimé votre article de blog dans sa première version, alors il n’y a pas de raison qu’il n’aime pas la nouvelle. N’hésitez donc pas à la reposter sur vos réseaux sociaux.

Partager vos articles de blog

Ne perdez jamais de vu que vous écrivez avant tout votre article pour qu’il soit lu et apprécié par vos lecteurs. Partager vos articles sur les différents réseaux sociaux n’améliorera pas directement votre référencement SEO, mais si votre article recueil de nombreux partages et génère beaucoup d’interactions positives, alors les moteurs de recherche seront plus susceptible d’améliorer son positionnement dans leurs pages de recherche.

Faire des correctifs après analyse de performance

Après publication, il faut surveiller les résultats de vos articles. Regardez comment ils se positionnent sur les mots clés qui vous intéressent et procédez à certaines modifications si besoin. Soyez également attentif à la concurrence et regardez leurs performances sur les mots clés similaires aux vôtres. Vous pouvez toujours optimiser davantage votre article après publication, afin d’améliorer son positionnement SEO.

Se tenir au courant des directives de google et des changements de pratique SEO

L’optimisation pour le référencement naturel (SEO) évolue constamment, il vous faudra donc être au courant rapidement des nouvelles bonnes pratiques. Google change régulièrement ses algorithmes.
Par exemple la mise à jour Panda a permis de pénaliser les sites avec un contenu de faible qualité. Cette mise à jour a bouleversé la façon d’écrire des articles de blog optimisés SEO, puisqu’il a fallu se concentrer davantage sur la qualité du contenu, plutôt que sur la quantité.
Autre exemple: L’algorithme HTPPS mis en place par Google en août 2014, permet de donner un bonus de référencement aux sites ayant un certificat SSL. Ce certificat assure une connexion sécurisée entre le serveur web et le navigateur.

URL avec connexion sécurisée HTPPS

Pour vous tenir au courant des bonnes pratiques en matière d’optimisation SEO, vous pouvez vous abonner à notre blog.

Conclusion

Pour conclure, si vous suivez attentivement nos conseils, vous pouvez considérablement améliorer le référencement naturel (SEO) de vos articles de blog. Vous devrez pour cela effectuer une recherche préalable à l’élaboration de votre article en travaillant attentivement sur vos mots clés, puis vous devrez produire un contenu de qualité qui doit intéresser vos lecteurs sur un sujet précis. Vous devez respecter minutieusement nos conseils purement SEO concernant: la balise Title, la META Description, l´URL, les balises Hn, et les liens internes et externes).

Par la suite vous devrez réaliser des actions postérieures à la rédaction de votre article, afin de vous assurer de mettre à jour vos articles et de faire des correctifs dans le but d’améliorer constamment vos articles de blog.

À vos claviers !

Partagez cela avec vos amis
Raphael

Raphael est le responsable SEO de l'agence Gradiweb et est en charge de la gestion du blog et des réseaux sociaux. Son expérience en tant que community manager chez OrangeSports et au sein de l'agence Netskipper lui permet aujourd'hui de gérer avec succès la stratégie digitale de nos clients.

Cela peut vous intéresser

Articles similaires

Ecrivez un commentaire

Améliorer la qualité de nos articles pour mieux vous servir est notre objectif permanent. Vous êtes donc le/la bienvenue pour nous laisser un message avec vos doutes, opinions, suggestions ou même vos encouragements.

Ecrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre nom*
Votre site web
Vos commentaires*